Ile de Menjangan à Bali

Les meilleures choses à faire à Bali

Une chose est connue à Bali : les touristes envahissent les anciens temples hindous emblématiques et les panoramas tropicaux. Mais cela ne devrait pas vous dissuader. Vous pouvez explorer de nombreux trésors culturels de l’île indonésienne.

Des sites comme le temple d’Uluwatu, et les piscines sacrées de Tirta Empul qui conservent toujours leur charme, quel que soit le nombre de visiteurs sur place. Si vous avez besoin d’une introduction aux sites essentiels à visiter à Bali ainsi que les joyaux cachés de l’Indonésie, vous êtes au bon endroit. Voici notre liste des meilleures choses à faire à Bali.

Visiter le temple Gunung Kawi

Le Gunung Kawi est un complexe du XIe siècle composé de cours et de sanctuaires sculptés dans la falaise le long de la rivière Pakerisan, près d’Ubud. Des théories et des mythes entourent cet ancien site hindou (la légende veut qu’un guerrier féroce nommé Kebo Iwa ait sculpté les reliefs complexes avec ses ongles, par exemple) ce qui ajoute à son attrait.
Pour accéder à cette merveille cachée dans la jungle, il faut marcher un peu, mais la récompense, surtout aux heures les plus calmes de la matinée, est immense.

L’ascension du mont Batur

Sur une île pleine de beauté naturelle, le mont Batur (ou « Gunung Batur ») et son environnement serein sont peut-être la destination la plus spectaculaire et la plus connue de Bali. Cette merveille volcanique de 5 600 pieds de haut contient le plus grand lac de cratère de Bali. Un site splendide pour le cyclisme et des pentes propices à la randonnée avec des villages pittoresques le long du chemin. Le lever du soleil, vu du sommet, est spectaculaire. L’ascension dure environ 2 heures et n’est pas faite pour les âmes sensibles, ni pour ceux qui ont horreur des réveils matinaux. Mais une fois que vous aurez atteint le sommet, vous serez peut-être le témoin de l’un des plus majestueux panoramas enveloppés de brume que vous ayez jamais vus.

Partir à la Cascade de Banyu Wana Amertha

La cascade de Banyu Wana Amertha, une attraction récemment ouverte au nord de Bali, est un peu difficile d’accès. Vous devrez conduire au moins 1 heure et demie depuis Ubud et faire une randonnée sinueuse de 20 minutes à travers une plantation de bananes. Mais une fois le trajet effectué, vous serez récompensé par une forêt luxuriante qui cache un quatuor de grandes chutes d’eau qui ne sont pas envahies par la foule. La cascade principale est la plus spectaculaire : un amphithéâtre de rochers verdoyants où des ruisseaux brumeux tombent en cascade dans un bassin peu profond.

La plage de Nyang Nyang

À Bali, les mots « sud » et « isolé » sont rarement prononcés dans la même phrase, mais la plage de Nyang Nyang, à Uluwatu, répond parfaitement à ces critères. Des sables blancs, l’absence étonnante des foules et des falaises bordées de verdure vous attendent. Si vous vous êtes plaint de l’engorgement des principales plages de Bali, Nyang Nyang est le coin paradis que vous recherchez.

Plage Nyang Nyang à bali

Plage Nyang Nyang à bali

Aller au temple Pura Lempuyang Luhur

Situé loin de l’agitation touristique d’Ubud, le temple de Lempuyang est un complexe sacré de sept temples dans l’est de Bali, surtout connu pour sa porte du ciel qui encadre parfaitement le formidable mont Agung, le plus haut sommet de l’île. C’est l’un des sites les plus majestueux de Bali.
L’entrée nécessite un don, un sarong (également disponible en location) et une navette pour 40 000 rupiahs (3 €) aller-retour sur le flanc escarpé de la montagne.

Explorer la forêt des singes d’Ubud

Cet aimant à touristes peut ressembler à un zoo en plein air, mais la forêt de singes d’Ubud est en fait un lieu saint où vivent plus de 1000 macaques balinais à longue queue dans leur habitat naturel. Aussi acariâtres que puissent être certains de ces singes, vous devez faire attention avec vos bijoux, vos sacs et la nourriture qui poussent les singes à des gestes agressifs. Les primates sont considérés comme sacrés par les hindous balinais qui viennent prier dans les trois anciens temples du complexe.

L’île de Menjangan

Faisant partie du parc national de l’ouest de Bali, l’île de Menjangan est un petit bijou peu fréquenté, situé à 13 km de la côte nord-ouest de Bali. Surnommée « île aux cerfs » en raison des nombreux cerfs rusa de Java qui s’y promènent, elle est peu fréquentée et largement inhabitée, et ses récifs coralliens frangeants en font l’un des meilleurs sites de plongée et de snorkeling du grand Bali. Sur la terre ferme, des cerfs sauvages mais accessibles se baladent autour de l’île et font des plongeons à hauteur de poitrine dans l’eau de la plage.

Ile de Menjangan à Bali

Ile de Menjangan à Bali

Aller au temple Tirta Empul

Tirta Empul (source sacrée) est un important temple d’eau sacrée depuis plus de 1 000 ans, contient un dédale de sanctuaires, de portes, de cours et de bassins de purification où les hindous balinais se « baptisent » sous une succession de trombes d’eau. Tout aussi populaire auprès des voyageurs, le temple exige un droit d’entrée de 15 000 rupiahs (1 €) et le port d’un sarong.

Partir à la cascade de Sekumpul

Les cascade de Sekumpul à Bali

Les cascade de Sekumpul à Bali

Si l’exploration des paysages paradisiaques de Bali est une priorité pour vous, une visite à la cascade de Sekumpul est pratiquement essentielle. Elle est considérée par beaucoup comme la plus belle chute d’eau de l’île. Comme la plupart des chutes d’eau du nord de Bali, l’accès à Sekumpul demande un peu de sueur. Il vous faudra environ une heure pour parcourir les sentiers et descendre le ravin verdoyant, mais une fois que vous l’aurez fait, vous serez récompensé par une vaste étendue de paysages tropicaux idylliques et des chutes d’eau de grande envergure, qui semblent tomber du ciel.

Visiter le palais Tirta Gangga

Tirta Gangga (2 € l’entrée) est un ancien palais transformé en somptueux jardins aquatiques, qui semble exister depuis plusieurs siècles. Il a en fait été conçu en 1946 par la famille royale Karangasem. Mais son emplacement à l’est de Bali n’a pas empêché les voyageurs d’explorer ses fontaines magiques, ses arbustes, ses sculptures et ses fleurs, ou de se placer sur les tremplins octogonaux et de nourrir les carpes. Il y a aussi des bassins d’eau de source en pierre et vous pouvez même vous baigner dans l’un d’eux. 2 € l’entrée pour accéder au Tirta Gangga.

Derniers articles

Week-end dans un hotel spa
Week-end en couple : trouvez un hôtel avec spa

Pour un week-end en couple inoubliable, pensez à réserver un hôtel avec spa ! Vous pourrez ainsi profiter pleinement ...

Désert du Kalahari
Désert du Kalahari : un lieu mytique de l’Afrique à explorer

Le désert du Kalahari abrite des pays du sud de l’Afrique. Il couvre une grande partie du Botswana, le sud-est de la ...

London Eye le nouvel an à Londres
Nouvel an à Londres ! Fêtez un incroyable réveillon du nouvel an

Le réveillon du nouvel an est un moment unique. Tout le monde attend la nouvelle année en fêtant en même temps la fin...

Vue sur le vieux port de La Rochelle
Que faire à La Rochelle ? La porte française de l’Atlantique

La Rochelle est une ville portuaire historique située dans l'ouest de la France, au large de la côte atlantique, dans...

Bateau sur un canal d'eau à Aveiro
10 choses sympas à faire à Aveiro, ville des canaux, du sel et de l’art

Représentée comme la Venise du Portugal, Aveiro est l’une des destinations portugaises qui commence à faire parler d’...

meilleur sac de voyage pour femme